Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 22:06

Bonjour à tous! Hé non je ne suis pas mort! Bien au contraire même! C'est avec plein de nouveautes que je viens vous retrouver!

 

Je vais citer mon carnet de bord, ca sera plus simple!

 

C'est parti!

 


Jour 5


 

Friedhelm m'a donne quelques Bifi avant de partir . Une sorte de saucisse seche assez grasse mais très bonne apparemment faite à partir de boeuf.Ca fait beaucoup de bien a l'estomac! J'ai profite des derniers instants en allemagne pour faire quelques courses chez Aldi. 10 euros, et j'ai de quoi tenir quelques jours!

 

Le stop sur les nationales allemandes, c'est un peu comme en france: beaucoup d'attente pour pas grand chose en général, on avance par petits bouts. Mais les rencontres peuvent etre sympa! J'ai donc parcouru les 80 km qui me séparaient de lübeck en 4h après que Friedhelm m'ait avancé de presque 40km. Il m'a bien proposé de rester une nuit de plus, que je decouvre la vie nocturne de la ville de Kiel, mais l'appel de l'aphalte est trop fort.! Lorsque j'arrives à lübeck, il ne me reste plus qu'un ferry possible, à 22h. Cabine obligatoire, je ne pourrai pas trouver de free lift ce soir. Je réfléchis, et je n'ai que deux possibilites: attendre le prochain à 3h du matin dans un trou peaumme, vu que la gare maritime est loin de la ville, ou payer. Trajet et cabine partagée, 53euros. Ca reste correcte et je pourrai en plus prendre une douche au passage. Je prends mon billet et monte dans le ferry. Ca me fera gagner du temps de voyager de nuit! Je pose mon sac dans la petite cabine et visites le bateau. C'est assez classe, mais pas vraiment mon style. Je reprends quelques paquets de clopes au duty free, 3,75 un paquet de tabac 50g avec un paquet de feuilles offert, à ce prix la c'est abordable. Je bois un verre au bar, l'eau du robinet est affreuse, et en profites pour admirer la vue. Je shoote avec le reflex. Quelques petits bateaux de plaisance croisent notre chemin. Ils sonts ridicules par rapport au monstre de la TT-lines ,une sorte de David et Goliath ou David ne gagnera jamais. Je rêgles mon réveil à 4h00 , mais je ne m'y tiendrai finalement pas. Coup de chance rien de perdu. Je comptais admirer un lever de soleil, ce n'aurait été que la pluie.

 

En ecrivant, je me fait passer ma petite selection de musique celtique sur le lecteur mp3, ça me donne un coup de fouet bien nécessaire. Dommage que je n'ai pas eu de lecteur CD. Deux anglais m'ont prit en stop et offert le cd qu'ils ont enregistré. Ils sont musiciens de rue, harpe et banjo, style celtique.

 

Aujourd'hui je croises les doigts. Il me reste 26 jours avant de repartir d'Oslo. Et je dois encore rejoindre le cap nord... mais au moins, une semaine pour rentrer ne sera pas de trop. Je pourrai faire des arrêts! Le plus dur sera de profiter du peu de temps que j'ai pour en voir un maximum!

 


 jour 6


Je suis arrivé en suède ce matin. Un premier contact humide. Après un reveil rapide et une bonne douche, je refais mon sac et sors du ferry en retard sur les autres passagers. Il pleut, le ciel est bien gris, je vais devoir faire avec. j'enfiles mon poncho et marches 20 minutes pour trouver un point correct. Tout est calme, il est 8h du matin. Tout est plat, des champs immenses partout autour. Puis la premiere voiture m'amene à Malmö ,à une grosse intersection qui débouche directement sur les autoroutes pour Oslo et Stockholm. Je dois changer de route a Helsingborg. Coup de chance, au bout de 45 minutes Nils me fait monter dans sa voiture. En cours de route, il m'offre une carte de Suède qui me sera très utile. il fait un léger detour une fois arrive à destination pour  me mettre sur la bonne direction. Rolf m'amenera 10km plus loin. Ils s'est arrete en plein milieu de la bretelle d'autoroute, mais personne ne klaxonne, les gens attendent tranquillement que je sois monte. apres un peu d'attente, Puppe s'arrete. il va a varnamo. sur la route on discute tranuillement. ambiance punk rock dans la voiture.le paysage change petit a petit et les champs laissent leur place a de belles forets, des lacs, des rivieres. Il me propose de prendre l'ancienne route , plus pitoresque. on en profites pour fqire un arret sur le memorial de Cliff, ancien bassiste de metallica decede dans les annes 80 dans ce petit village de Suede. je fumes une clope et regardes autour de moi. tout est superbe. Je suis comme un gamib devant ses cadeaux de noel, et ce n'est aue le debut...

 

apres ca, Puppe me depose a une grosse aire de service ou une heure plus tard Ann-caterin s'arretera. elle termine sa journee de taf: conduire des bus de voyage.elle me donne des petites anecdotes sympa sur les coins que l'on traverse. Om fit ensuite un arret a Grana, une petit ville en plein milieu du sud de la suede. elle tiens a me faire gouter une specialite locale, le Polkagris, une sorte de baton de sucre menthole. tres bon d'ailleurs. on mages une glace et on reprends la route direction stockholm.les plaines sont maintenant de belles collines verdoyantes couvertes de forets.elle finit par me desposer a une bretelle peu avant stockholm ou deux jeunes s'arreteront pour me faire avancer jusqu'a une station essence. puis une grosse attente.je ne pensait pas arriver si loin aujourdhui, mais jai pourtant fait 640km, pas mal pour un pays repute tres difficile. je profites de cette attente pour manger un peu. Enfin, vers 23h30, Lu, un jeune chinois, guide touristiaue ici, m'avance de l'autre cote de stockholm apres avoir fait un detour de "= km aller simple. il veut juste m'aider a me sortir de la galere comme d'autres l'ont fait pour lui. Je remarques aue la nuit n'est pas completement sombre. une lueur reste dans le ciel et permet de distinguer clairement les nuages, comme une fin de coucher de soleil.a ce rythme la route va etre sympa.

 

Je montes le tarp pour la premiere fois derrieres quelques buissons de l'aire d'autoroute ou Lu m'a depose. je dormirai ici. reveil a 8h, et Go to the north!!!

 


Jour 7


 

le depqrt est qssew rqpide pour auelaues km de plus.je trouves assez rapidement des conducteurs, a part le midi ou je dois attendre 2h30. arrive a Sunnsvall, Ingred et Joachim me font monter. coup de chance, ils montent pres de 400 km plus loin, voir de la famille. on fait quelques arrets photos, puis on tombe sur Ian, un autostoppeur neo zelandais de 42 ans en vacances pour 10 semaines! le trqjet est anime par son harmonica , on racontes des blagues, en agnlais c'est loin d'etre evident de traduire nos vannes francaises.

 

une petite pour la route:

 

comment rendre fou un irlandais bourre?

 

 

 

 

 

hop allez, on cherches!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

encore!

 

 

 

 

 

on le met dans une piece ronde et on lui dit de pisser dans un coin!

 

 

 

hop, c'est fait.

La nuit est maintenant fondue avec le jour. A 1h du matin je vois assew clair pour ecrire sans soucis dans mon journal de bord sans eclairage et pour etre vu par les automobilistes. J'ai cependant perdu mon panneau fetiche, je prends un peu de temps pour en refaire un, puis j'installe la moustiquaire pour dormir a la belle etoile. Ici les øoustiaues sont veloces, voraces, nombreux, et 3 fois plus gros qu'en france. mes bras ont eu le malheur d'etre trop pret de la moustiquaire hier, ils sont un peu boursoufles.


Jour 8


je me reveilles a 10 h. je n'ai pas entendu le reveil sonner. je ranges mes affaires tranquillement et reprends la route. mais tout n'est pas toujours si facile, j'attendrais 5h avant de pouvoir faire 67km..... puis 4h supplementaires pour repartir! a 21h, on me depose a Kalix, petite ville a 70km de la frontiere finlandaise. je ne peut m'arreter en si bon chemin, je decides donc de continuer a faire du stop.puis Johansen me depose a eulaues centaines de metres de la frontieres, a Haparanda. j'entres en finlande a pieds par un pont pieton.( la frontiere est delimitee par un fleuve) et entre q nouveau en zone euro. excite, je ne peut me resoudre a chercher ou dormir. et les hordes de moustiques qutour de moi me poussent a marcher plus vite. Mirva Mika et Janne, trois finlandais, s'arretent. seule Mirva parle anglais, elle fait la traduction. ils m'avancent de 25km. ils me montrent des rapides sur le fleuve sous le coucher de soleil. Une deuxieme voiture s'arrete. une famille sur le retour. ils m'ameneront a 37km, ylitornio. cette ville ne ressemble en rien a ce que j'qi l'hqbitude de voir. tout est tres calme. rien ne bouge. je croise meme une biche aui traverse tranquillement la route! en meme temps, il y a une maison tous les 100 metres ici. c'est tres rural, ca a du charme. ce cote tres rustique me fait me rendre conpte que meme si il est 2h du matin, je ne dors pas et ne veut pas. toujours autant de moustiques et les champs sont humides avec la brume et la rosee. je continues le stop jusqu'a ce que Boris s'arrete. c'est le coup de chqnce. il va a tromsø, en norvege, 600 km plus loin. pas mal pour un lift a presque 4h du matin sur une route deserte!

 

Boris est Estonien, il pqrles russe et deux ou trois mots d'anglqis. on a dumal a se comprendre mais on y arrives quand meme, ce qui donne une conversqtion qssew originale! Norzay expensive. food finland cheap. buy food here. good food finland. simple efficace. au fil des heures on arrive presque a comprendre tout ce que dit l'autre en mimant et balbutiant quelques mots de nos langues respectives melanges a quelques pointes d'allemand russe etc!

 


Jour 9


La E8 finlandaise longe la frontiere suedoise.c'est un monde a part. Boris me fait decouvrir des groupes de musique russe, et on ecoutes a pleine puissance hotel california des eagles. en plein øilieu d'une nature ou on doit compter a tout casser 1 maison tous les 2 ou 3 km, ca rends la chose encore plus sublime. quelques rennes, nonchalants, nous regardent arriver ver eux et ecraser le frein pour ne pas les ecraser, puis attendent un coup de klaxonn pour partir en courant. en marchant j'avais entendu quelques loups au loin dans les forets, maintenant c'est des troupeaux de rennes. le paysage quasi plat est ponctue de auelaues lacs, marais, collines. magnifique. j'qrrives finalement q tromsø apres 8heures de route. le pqysqge est mqintenqnt montqgneux. fjords etc.

 

je recontres du monde dqns le centre ville, Emilie et Amir, elle frqncqise venue en stop depuis oslo, lui israelien, Myriam, femme avec aui je parles 20 minutes, le coeur sur la main. tout le monde semble si ouvert ici!

 

reste a voir ce que sa donnera sur le prochain mois!

 

 

 

 

 

 

 


Mise a jour du circuit sur la page de suivi, et mise en ligne des photos plus tard!je dois dormir! demain, mercredi, je vais qu cap nord!!!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bobo 09/07/2011 22:43


faut que tu te casse a plus de 1500 km

pour trouver des vannes encore plus pourris


Présentation

  • : Le blog de bzhitchhiker
  • Le blog de bzhitchhiker
  • : L'autostop. Pour certains marginal, pour d'autres véritable art de vie. A travers les rencontres, c'est l'humanité qui s'offre à nos yeux. Ce blog vous permettra de découvrir ce que je découvres, au jour le jour. bienvenue sur les routes!
  • Contact

Recherche

Archives

Liens